LE PROJET CORONA+

Le projet C.O.R.O.N.A+ est un acronyme qui signifie :

  • Concevoir
  • l’Organisation et
  • la Remédiation sanitaire
  • des Opérations du BTP
  • via les Notices de postes 
  • Associant les risques biologiques & chimiques

VIVIER DE PRÉVENTEUR COVID-19 : RÉFÉRENT TECHNIQUE,  RÉFÉRENT DE CHANTIER, TECHNICIEN DE CHANTIER

Le projet s’adresse prioritairement aux professionnels déjà impliqués dans la remédiation amiante et détenteur d’une attestation de formation amiante Sous Section 3 ou sous section 4.

En extrapolant la nomenclature amiante, il est facile de concevoir les profil de postes des divers PRÉVENTEURS COVID-19 qui sont évoqués dans le Guide de l’OPPBTP:

  • Technicien de Chantier : tout travailleur chargé d’exécuter des travaux de décontamination et/ou d’installer des dispositif de prévention, de faire fonctionner et d’entretenir les matériels qui lui sont confiés, dans le respect des procédures, du plan de protection contre la COVID-19
  • Référent de Chantier : travailleur ayant, au sein de l’entreprise, les compétences nécessaires pour diriger et coordonner l’exécution des mesures de prévention, mettre en œuvre le plan de protection contre la COVID-19. Cette fonction peut être menée dans le cadre d’un tutorat encadré par le Référent Technique.
  • Référent Technique : l’employeur et tout travailleur possédant, au sein de l’entreprise, une responsabilité au niveau des prises de décisions technico-commerciales, des études, de l’établissement des documents techniques ou contractuels, de la définition, de l’organisation et de la mise en œuvre des spécifications et des moyens techniques requis dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Cette fonction peut être externalisée le temps de former en interne un ou plusieurs référents techniques, en fonction des catégories d’activités pratiquées au sein de l’entreprise.

Pour mettre en place ce vivier, il s’agit rapidement :

  • De définir le cadre de la mission de RÉFÉRENT COVID-19 sur le plan technique, technologique, réglementaire et juridique.
    • Il s’agit de mission d’assistance technique et non pas de dires d’experts ou de conseil juridique.
  • D’ inventorier les types de missions selon la taille de l’entreprise, la nature de l’activité, le degré d’urgence du maintient ou de la reprise de l’activité.
    • L’inventaire alimenté collaborativement doit être réglé par une table des items.
  • De disposer d’un corpus pédagogiquevalidé par un comité de sapiteur.e.s, servant de sources documentaires à la prestation de conseils fournies par les PRÉVENTEURS, selon leurs statuts.
    • Dans l’attente, mettre en place une FAQ accessible aux membres du vivier.
  • De dispenser une formation à distance destinée à transmettre les bases minimales de la mission de RÉFÉRENTS, et ses limites dans des situations complexes mettant en œuvre une multitude d’acteurs.
    • Divers outils de formation à distance sont disponible, mais il pourrait être envisagé de réunir des stagiaire sur une plateforme sécurisée.
  • De mettre en service des outils de communication interne, de gestions des ressources documentaires, de veille technique et réglementaire.
    • Le recours à LINKEDIN pour les post issus du flux ne peuvent remplacer des forums ou gestionnaires de fichiers.

Commercialement, trois temps qu’il reste à définir:

  • Premier temps : ce dispositif peut être mis en oeuvre pour une dizaine de volontaires pionniers qui pourront de suite, en plus de leurs premières missions, assumer le tutorat d’une dizaine d’impétrants sur une durée à définir. Impétrants une fois établis qui pourront eux même prendre en charge chacun une dizaine de nouveaux impétrants et ainsi de suite
  • Second Temps : ce dispositif aurait vocation à être déclaré universel et diffusé publiquement comme modèle afin de permettre la mise en œuvre des consignes de prévention sur la totalité des chantiers du BTP
  • Troisième temps : cette expérimentation donnerait lieu à des évaluations externes pour vérifier l’opportunité d’instituer toute ou partie des procédures dans le Code du Travail, une normalisation.