CONSEILLERS COVID-19SAPITEURS COVID-19

BAILLET Luc

Ma passion: les pathologies de l’immeuble bâti.

Il y a 19 ans, déjà…

Février 2001. Je suivais l’actualité Picarde qui évoquait des inondations dans la vallée de la Somme, menaçant le bassin parisien. La campagne électorale pour les présidentielles venait de débuter. Mais le premier ministre sortant fut très mal reçu par les sinistrés qui grognaient, les pieds dans la boue incessante. L’occasion “en Nord”, comme on dit chez les ch’tis, fut fournie par le Haut représentant du secrétariat général de l’ONU au Kosovo. Il fallait évacuer le dépôt de munitions de VIMY…

Ce fut ma premier rencontre avec les Architectes de l’Urgence, aujourd’hui réunis dans une Fondation. En 2004, je fus volontaire pour mener des missions dans le Pas de Calais, suite au débordement de l’AA.

Il y a un an déjà…

Le soir même de l’incendie de Notre Dame de Paris, je me replongeais dans l’oeuvre de Viollet le Duc et m’interroge depuis sur la stratégie à employer à l’occasion d’un tel sinistre. Fallait-il inonder l’édifice ou laisser bruler la charpente…

Ce fut également l’occasion de créer un Groupe Restreint sur LINKEDIN et de collaborer à l’organisation d’une Table Ronde du CNEAF sur les immeubles menaçant ruines

Il y a 7 mois, déjà…

Avec l’explosion de LUBRIZOL, c’est une nouvelle occasion d’observer les difficultés de mise en place d’une compétence collective. Et fait du hasard, j’ai été exposé au retombées du nuage, lors de mon retour véhiculé de Bretagne vers la métropole lilloise, le Jeudi 26 septembre 2019. Un vrai déluge de pluies battantes qui rabatèrent les molécules polluantes sous le panache qui traversera même la Belgique pour d’échouer aux pays Bas…
La météo était perturbée par le décès de Jacques CHIRAC…

Ce fut également l’occasion de participer aux travaux de la Cellule de Crise LUBRIZOL mis en place par l’association Sciences Citoyennes dont je suis adhérent.

Il y a 12 semaines, déjà…

Vendredi 7 février 2020, 24ème anniversaire de la promulgation de la Nouvelle Réglementation Amiante. J’ai eu l’honneur et la joie d’animer la 168è Table Ronde Nationale Technique et Juridique organisée par le CNEFA sur le thème: “De l’amiante en expertise?“. J’avais invité à la tribune, Maitre Damien JOST, du cabinet JURIDIAG, Lutz FÜRSTE, du cabinet CDB, Erwan DUEDAL, de l’agence LIC.

Ce fut une nouvelle occasion de motiver quelques architectes maitre d’oeuvre ou expert de justice en vue de la rédaction d’un guide de la remédiation amiante, sur les chantiers de construction, les lieux de l’Expertise, avant, pendant et après le chantier… L’association a4 est le creuset de ces débats.

Il y a 7 semaines, déjà…

RVDI 2020 Jeudi 12 mars. Nous avions à peine replié nos établis dressés dans le Pavillon des Chênes du Parc Floral de Vincennes, que nous comprenions que le cyclone, annoncé par le bulletin météo présidentiel nous placerait dans son oeil. Nous, les professionnels aguerris de la remédiation amiante, qui invitions tout à chacun, dès les premiers jours à ne pas “donner ses masques FFP3 à soupapes” aux personnels sanitaires, nous qui annoncions que la solution simple pour fonder les dispositifs de sécurité sanitaires était d’extrapoler la réglementation amiante pour décliner les mesures de sécurité sanitaire de la pandémie attendue.

Ce fut ainsi, l’occasion de mettre en oeuvre les fondamentaux, sans précipitation mais rigueur et pugnacité, de l’urgence et de la remédiation. Ainsi, au sein du CA de résoA+, un Comité de Pilotage fut créé et put réunir une Cellule de Crise Opérationnelle dès le 23 mars.

Il y a 15 jours, seulement!

Le Comité de Pilotage de la Cellule de Crise se transforma rapidement en cluster et rédigea 14 questions à poser au CSCEE suite à la parution du Guide OPPBTP du 2 avril. Ce qui attira l’attention du Président du CNOA qui nous invita à faire une offre de mission en vue de la formation des architectes. C’est ainsi qu’est né le projet CORON’ARCHI, présenté et accepté par le Bureau du CNOA le jeudi 16 avril 2020.

Ce fut l’occasion de mettre en pratique une action de groupe au sein du GIE VILLAGE AMIANTE, bras armé de résoA+, réservé jusqu’à présent à l’organisation des Villages Amiante de salons professionnels comme PREVENTICA, BATIMAT, POLLUTEC et bien entendu les RVDI… Ainsi est né le Cluster CORONA+.

Et dès demain?

Je souhaite poursuivre mon engagement comme initiateur, coordonateur des débats, propulseur de dispositifs efficients et me positionne donc comme Conseiller COVID-19 et Sapiteur COVID-19.

Mes deux structures pourront donc poursuivre l’action ainsi:

  • Agence Luc BAILLET architecte: mission de Sapiteur COVID-19
  • SAS ACACIA: missions de Conseiller COVID-19 auprès des architectes, des maitre d’ouvrages, mais aussi des entreprises.

A contrario, je m’interdis d’assumer des missions de Référents COVID-19 que ce soit pour un maitre d’ouvrage ou pour une entreprise. En cas de sollicitation je reverrai sur la la liste des Référents COVID-19, du Tableau des Préventeurs CORONA+

Agence Luc BAILLET: agence(at)lucbaillet.fr – Sas ACACIA: secretariat(at)acacia-dore.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *